Bûche de Noël aux fruits exotiques...

Publié le par apres21h

Hé oui, ça y est Noël est venu, Noël est reparti, et pour ma part je retourne au boulot demain...

Je vais en profiter pour faire une petite cure de soupe au déjeuné, histoire de reposer mon estomac. Mais avant de me mettre à la diète (en prévision du jour de l'an), je vais te parler de la bûche que j'ai confectionnée pour le repas de Noël.

 

En fait je suis fréquemment frustrée au moment des fêtes de fin d'année, lorsqu'arrive le dessert car celui-ci est souvent assez lourd; crème au beurre, chocolat, marrons, nougatine, ganache... Attention, je trouve tout celà très bon, mais je n'apprécie pas vraiment ce genre de douceur, après un copieux repas, comme celui de Noël.

NPTL[ON] Pour tout te dire, je suis hyper gourmande, et très souvent, je ne mange qu'une petite salade le midi, afin de me délecter sans culpabilité de la patisserie, la plus lourde, la plus riche, la plus calorique et dégoulinante de sucre et de chocolat, de la boulangerie. Et justement j'en apprécie le goût, et je me fais vraiment plaisir. NPTL[OFF]

 

Mais après un lourd repas, j'aime avant tout les desserts légers en bouche, afin de terminer sur une note agréable. Aussi, cette année, j'ai cuisiné une bûche mangue/papaye, fraiche comme un soir de printemps, fruitée comme une après-midi d'été, et colorée, comme un paysage d'automne.

 

Aller j'arrête là la poésie, place à la recette.

 

Buche-mangue.jpg

 

Je voulais d'abord que ma bûche ai un coeur fruité et frais.

Pour commencer j'ai du fabriquer un ustensile maison avec un rouleau en carton d'essuis-tout garni d'un sac congélation. Puis j'ai épluché, et épépiné une papaye avant de la couper en petits cubes. J'ai mis à ramolir dans de l'eau froide 4 feuilles de gélatine, fait chauffer le jus de 2 citrons verts et 2 mandarines et quelques baies roses. J'ai dissous ma gélatine dans le jus tiède, avant de le verser dans mon moule maison, et de le laisser prendre au réfrigérateur (il faut au moins 4 heures, ou 2 heures au congélateur). Le but étant de confectionner un cylindre fruité.

 

Buche-mangue-2.jpg

 

Pour que ma bûche soit légère, je n'ai pas souhaité la confectionner façon gateau roulé. Alors, afin de limiter au maximum le biscuit, j'ai décidé d'utiliser de fabriquer un moule à bûche. Ce n'est pas compliqué, il faut juste un moule à cake (rigide c'est mieux), une feuille de bristol et du scotch.

Tu coupes la feuille afin qu'elle rentre dans le moule en longueur, puis tu lui fait faire une courbe au fond du moule avant d'araser en largeur, et de scotcher les bords... Une image sera plus parlante.

 

Buche-mangue-3.jpg 

 

Ensuite, tu chemises ton moule, avec du cellophane. Et tu te lance dans la préparatrion du biscuit. J'ai utilisé la recette du gateau roulé (donc de la génoise, je suis sûre que tu as une recette dans tes tiroirs). Et j'ai juste ajouté une cuillère de gingembre en poudre.

J'ai fait cuire ma pâte sur une plaque, puis je l'ai installée dans le moule. J'ai ensuite coupé ce qui dépassait. Par un étrange miracle, la chute de pate était exactement à la bonne taille pour faire un fond à ma buche.

 

Buche-mangue-4.jpg


Enfin j'ai préparé, une mousse à la mangue. Pour celà, j'ai épluché une grosse mangue, et je l'ai réduite en purée à l'aide de mon mixer. J'ai ensuite fait chauffer 20cl de lait de coco, avec le jus de 2 autres citrons verts. Et apres avoir mis à ramolir 5 feuilles de gélatine, je les aient mélangées à mon lait de coco, et j'ai versé le tout sur ma purée de mangue. J'ai ensuite monté en chantilly 20 cl de creme liquide, que j'ai mélée à la préparation.

 

Buche-mangue-5.jpg 

 

Vient ensuite le "montage" de la buche.

J'ai versé sur mon biscuit une couche de mousse, que j'ai fait prendre au congélateur (pendant au moins 30 minutes). Puis j'ai démoulé mon coeur de papaye, et je lai posé, sur ma couche de mousse.

 

Buche-mangue-6.jpg

 

Enfin, j'ai fini de remplir mon moule, avant de poser le morceau de génoise pour le fond. J'ai enroulé le tout dans le céllophane, et j'ai laissé prendre toute la nuit au réfrigérateur.

 

NPTL[ON] Et c'est dans cet état que je l'ai emmenée vers sa destination, au fond d'un sac isotherm, calée entre des pains de froid. Mais cette étape n'est pas indispensable... NPTL[OFF].

 

Buche-mangue-7.jpg

 

Passons à la dernière étape, le démoulage et le dressage. Pour décorer ma bûche j'ai utilisé le reste du jus (celui du coeur fondant), que j'ai laissé prendre sur une plaque, après l'avoir saupoudré de noix de coco rapée. J'ai ensuite découpé ma gelée à l'aide d'un emporte pièce en forme d'étoile.

 

Buche-mangue-8.jpg

 

J'ai aussi décidé de faire un glaçage au chocolat. Le glaçage c'est presque aussi facile que le quatre quart. C'est le même volume de crème fraiche en mililitres, que de chocolat en grammes. Soit pour ce dessert 200ml de crème, 200g de chocolat. On fait fondre le chocolat, on rajoute la crème, on mélange bien et on l'étale en couche fine sur le biscuit.

Je n'ai pas de photo de cette étape, car je n'étais pas dans ma cuisine, au moment du dressage final. Je n'avais à ma disposition qu'un tout petit coin de table, et plein de monde autours de moi. difficile dans ces conditions de prendre des photos.

Ensuite tu décores ta buche comme bon te semble... pour ma part j'ai collé sur le chocolat des mini smarties colorés, et mes étoiles, avant de saupoudrer de noix de coco rapée.

 

Buche-mangue-9.jpg

 

Tout le monde a apprécié cette buche, et je n'ai pas eu le temps de prendre de photo en coupe, tellement elle a étté mangée vite... Mais elle a tenue ses promesses, légère, douce, fraiche, pas trop sucrée, parfaite pour un dessert de repas de Noel... ou de jour de l'an...

 

 

Publié dans C'est Noël...

Commenter cet article

Catherine 27/12/2011 07:46

Soit le repas est léger et le dessert lourd, soit l'inverse (ce qu'on te pardonne plus facilement que si tu fait l'impasse sur toutes les traditions culinaire de Noël)
J'aime bien les mélanges de fruits exotiques comme dans la tienne, c'est effectivement très frais
Bon, je file au boulot... bisessssssss