Emploi du temps...

Publié le par apres21h

Tu le sais maintenant, mes enfants ne sont pas tout à fait comme les autres, et je voulais commencer cette année en te parlant d'eux, d'abord de la puce.

 

Notre fille, qui a un autisme modéré a une prise en charge qui s'articule autour de deux spécialistes des troubles envahissants du développement:

Une orthophoniste, qui l'aide à apprendre à mieux communiquer en lui faisant travailler nottament la pragmatique, les demandes et le regard dans la communication.

Et une psychologue cognitivo-comportementale, qui nous permet d'apprehender le comportement de notre fille et d'y faire face par divers moyens.

Soit en travaillant son adaptation à notre environnement (apprentissage de la propreté, des règles de la vie en société...) en s'appuyant sur le principe de l'ABA dont je vous avais donné une définition ici

Soit en adaptant l'environnement immédiat de notre fille à ses particularités de fonctionnement, c'est le principe de la méthode TEACCH (Plus de détails ici).

Toute cette prise en charge ne peut avoir de résultat, si nous ne prolongeons pas à la maison, et en permanence, ce que que la puce apprend chez ces intervenants. Alors tout comme on aménage sa maison lorsque son enfant est en fauteuil roulant, nous modifions notre cadre de vie. Evidemment ces aménagements, ne sont en rien comparables à ceux, qui doivent être envisagés lorsque le handicap est plus lourd, mais ils existent.

Et aujourd'hui, je voudrais te parler de la mise en place de l'emploi du temps de la puce.

 

 emploi-du-temps-r0

 

La puce comme beaucoup d'enfants atteints d'autisme et plus généralement de T.E.D est très angoissée lorsqu'elle ne sait pas ce qui va se produire dans son environnement immédiat. Et la psy qui la suit (nous l'appelons Marie), a beaucoup réfléchi avec nous, afin que cette mise en place soit efficace.

Parce qu'en fait, chaque emploi du temps ce conçoit en fonction des besoins de chaque enfant. Certains ont besoin de photos, parce que ça leur parle plus que de simples images, pour d'autre c'est le contraire. Pour quelques-uns, l'action à venir ne peut se concevoir que par l'objet avec laquelle on va la faire (par exemple manger=1 fourchette, se laver les dents= une brosse à dent...), d'autre ont besoin de voir tout l'emploi du temps d'une semaine, pour d'autre encore voir plus loin que l'activité suivante les perturbent... Tu l'as compris, chaque enfant aura ses propres repères, son propre rythme.

 

Concernant la puce, le cahier des charges fixé avec la psy devait prendre en compte les éléments suivant:

- L'emploi du temps devait être au jour le jour, et donner le jour de la semaine.

- Il devait permettre à la puce de visionner qui était là dans la maison à chaque moment, et en cas d'absence le moment ou la personne reviendrait (c'est une grande source d'angoisse chez elle, quand est-ce que les gens reviennent, et est-ce qu'ils vont revenirs...)

- Etre visible par elle, mais pas dans sa chambre (suite à de premiers essais infructueux, nous nous sommes apercu que lire son emploi devenait une activité envahissante, elle pouvait rester longtemps plantée devant à répéter: "D'abord on fait ça, et après ça, et après ça...", et elle n'en décollait plus).

- S'organiser en pictogrammes divers: photos des lieux (supermarché, parce de jeux... et des personnes que cotoie la puce (famille, intervenants...), dessins pour le reste (toilettes, manger, se laver les cheveux...).

 

Voilà pour la théorie, passons à l'application pratique. 

Pour le fabriquer, j'ai donc utilisé un vieux calendrier mural que l'on m'a donné ("toi qui fait des bidouilles ça va bien te servir... " ), et je l'ai coupé en deux dans le sens de la hauteur.

 

emploi-du-temps-r

 

Ensuite, je l'ai enduit d'une bonne couche de de peinture d'après blanche. Et une fois sèche, d'une couche de peinture acrylique violette.


emploi-du-temps-r1.jpg

 

Enfin, j'ai collé du scratch de la façon suivante:

[NPTL ON], avant que je ne découvre l'univers de l'autisme, tout un tas de mots ne faisaient pas partie de mon vocabulaire quotidien, scratch, pictogramme, séquence, plastifieuse, renforçateur... quand je m'entends parler parfois, je me rend compte à quel point ma vie a changée... [NPTL OFF] 

En haut un scratch pour accrocher le jour de la semaine. Chaque jour est d'une couleur différente, mais c'est le code couleur des jours de la semaine utilisé par son enseignant de maternelle pour faire la date le matin.

En dessous trois scratch, pour placer les photos des personnes présentes dans la maison, ou absente (photo barré)

Ensuite deux bandes verticale pour coller les images de l'emploi du temps.

 

emploi-du-temps-r2.jpg

 

Nous avons accroché cet emploi du temps, dans un lieu de passage, la cage d'escalier, parce que l'accès à l'étage est un endroit central de la maison.

Au début j'ai cru que la puce, ne s'y intéressait pas vraiment. Mais ensuite j'ai noté, que lorsque que quelqu'un était absent, elle était moins angoissée parce qu'elle pouvait aller vers l'emploi du temps, et dire "Papa est pas là non, papa est pas là... il revient quand j'aurais pris mon bain, oui quand j'aurais pris mon bain...".

Et aussi elle est sûre de faire certaines activités (regarder la T.V, aller se promener, faire un jeu ensemble...) parce que c'est marqué sur l'emploi du temps. Avant quand elle me disait qu'elle voulait la T.V, je lui disais "après le goûter", et j'avais droit à une crise et ou une répétition incessante de la question, parce qu'elle avait l'impression que après le gouter celà voulait dire JAMAIS (et non pas parce que c'est une petite fille capricieuse...). Aujourd'hui quand elle me demande quand est-ce qu'elle pourras regarder la T.V, je lui dit "Vas voir sur ton emploi du temps", et là elle sait, et ne me pose pas la question en boucle, et ne me fait pas de crise...

    

emploi-du-temps-r3.jpg

 

J'ai aussi un petit emploi du temps portatif (qui m'a été donné par son orthophoniste, et qui se plie en huit et ne prend pas plus  de place qu'un poudrier dans mon sac à main), je l 'emmène lorsque l'on sort, en cas de crise ou d'angoisse (sur quand est-ce que qu'on va renter par exemple...).

Par ailleurs, pour ceux qui auraient peur que celà renforce le besoin de choses établies, il est possible de mettre en place des points d'interrogation, afin de laisser un certain suspens dans la journée, de laisser la place à l'imprévu, ou de lui demander ce qu'elle voudrait faire à ce moment là...

 

Bilan de tout ça 3 mois plus tard... que du positif, rien à redire... à part merci Marie.

Publié dans Et les enfants

Commenter cet article

Plouf_le_loup 08/01/2012 07:20

Ah oui, très efficace ce genre de visualisation ! C'est chouette d'être bien accompagnés pour l'aider =^.^= Et ton calendrier est superbe !

Armand 08/01/2012 06:30

Chère Après21H,
Pour nous faciliter la tâche de nous choisir nos menus, ma femme et moi, les faisons "revenir" toutes les 8 semaines.
L'ordinateur fait cela très bien (Excel)... (Je crois qu'on peut même remplacer les textes par des petits pictogrammes).
Je te donne un exemple.
Une feuille = 2 semaines. Seuls les légumes du jour sont à ajouter à la main...
http://zupimages.net/up/2/1699002489.jpg
Désolé pour les langues mêlées, mais ma femme et moi parlons souvent néerlandais ensemble...
Tu imprimerais la feuille du jour et ta fille serait heureuse de connaître en permanence ce qu'elle mangera le soir! Avantage collatéral: dans certains cas, cela permet d'optimaliser le rangement
dans le congélateur.
Amitiés

Catherine 07/01/2012 22:16

Si elle arrive a vivre avec moins d'angoisse, elle ne s'en porte que mieu, et c'est le principal