Galette qui se prend pour un chausson

Publié le par apres21h

Quand on est comme moi, et que l'on décide de faire les choses au dernier moment, il arrive que l'on ait les plus grandes peines à les réaliser.

C'est ce que je me suis dit, ce jour là, dubitative en faisant des courses dans mon supermarché.


Imaginez un peu nous sommes Samedi, il est 19h00, le magasin ferme bientôt ses portes, et je tourne en rond à la recherche d'une... galette pour le lendemain...

Biensûr je ne trouve aucune galette toute faite (stock épuisé), ni surgelée ("ah ma bonne dame on en avait plein CE MATIN!"). Où avais-je la tête en pleine période d'Epiphanie on n'achète pas sa galette, 30 minutes avant la fermeture du magasin, un jour d'affluence...pfff


Je décide, alors, qu'il me suffit de la faire moi-même, ce ne sera pas la première fois, ni la dernière. Je me rends donc le coeur léger, et l'âme sereine au rayon patisserie, acheter de la poudre d'amande. Et la... horreur, damnation, plus aucun sachet de poudre d'amande, ni d'amandes mondées, ni d'amende effilée... (une guerre s'est déclarée hier et je l'ignore?!)...

Par contre je vois, là tout en haut, un sachet de préparation toute faite qui indique : "Préparation pour crème amandine", je m'en saisi rapidement, avant que quelqu'un ne me le prenne, et je me mets a courrir, direction, le rayon des pâtes (à tarte...).

Une fois de plus, j'arrive devant un rayon devasté, complètement vide, plus aucun rouleau de pâte feuilleté. L'éternelle optimiste que je suis, me pousse à examiner un à un tous les autres rouleaux, espérant trouver une pâte feuilletée égarée, chez les sablées. Et tandis que j'entend en bruit de fond "Votre magasin vous informe qu'il ferme ses portes dans 5 minutes", je trouve enfin, ce fameux rouleau égaré (Je le savais). Je m'extirpe du rayon, et cours vers la caisse, victorieuse. C'est une fois, ces petites courses payées, et tranquilement installée dans ma voiture, que j'ai réalisé qu'avec un seul rouleau, je ne pourrai pas faire de galette...


Alors, j'ai décidé, d'improviser, non pas une galette, mais 4 chaussons à la frangipane, plus facile tu meurs...

 

D'abord, j'ai coupé ma pâte en 4

 

galette1.jpg

 

Puis j'ai entrepris de "fabriquer", un crème frangipane, avec le sachet de préparation tout prêt. Il s'avère que le contenu du sachet n'est ni plus, ni moins, que de la poudre d'amande, du sucre, de la farine, un peu d'arôme d'amande... Je vide le sachet dans un plat et je rajoute un oeuf, et environ 10 cl de crème fraiche liquide. Je mélange et voilà une joile crème, qui ressemble à de la frangipane et qui en le goût. J'en verse dans chacun des triangles de pâte.

 

galette2.jpg

 

Je n'oublie pas la fève (j'en ai toujours un stock à la maison), que je mets dans l'une des parts. Je repli le tout, un peut à la barbare.

 

galette3.jpg

 

Et voilà, mes 4 petits chaussons galette, un coup de jaune d'oeuf, quelques stries à la fourchette, puis 30 minutes au four à 220°C. Et voici mes petites galettes, euh... chaussons, avec la fève...

 

galette4.jpg

 

Ouf, sur ce coup là j'ai eu chaud !

Publié dans Toute ma tambouille

Commenter cet article