Gâteau de crêpes en camaieu...

Publié le par apres21h

Quand j'étais enfant, il y avait dans la cuisine une énorme boite en plastique qui contenait des fiches avec des recettes.

Il ne s'agissait pas de grande cuisine, mais plutôt de recettes de base. Ainsi on pouvait trouver pèle mèle des plats comme "la tourte aux pommes de terres", "le merlan farci" ou encore "les cotes de veau à la normande", mais aussi des desserts familiaux, comme "le riz au lait", "les oeufs à la neige", "la mousse au chocolat". On y trouvait également des desserts de fêtes comme la "bûche de noël aux marrons", "le Christmas pudding" ou encore la "marquise au chocolat".

 

Tous ces plats n'avaient pas breaucoup de fantaisie, mais ils me faisaient rêver. Malheureusement, ces préparations n'existaient que dans mon imagination et sur papier glacé, mais jamais dans la réalité, car à de rares exceptions (Noel par exemple), aucune des recettes de cette boite n'a été réalisée.

 

Parmis ces fiches, il y en avait une, qui m'attirait particulièrement, celle du gâteau de crêpes. Il faut dire,  que celui présenté sur l'image, était énorme, tant en largeur qu'en hauteur, rien que la photo donnait envie de le dévorer. Pourtant il n'a jamais été réalisé même si j'en révais, et comme, il faut toujours réaliser ses rêves d'enfant, j'ai décidé de cuisiner ce gâteau, cette année pour la chandeleur...

 

gateau-crepes1.jpg

 

Pour faire un gateau de crêpes, il faut... des crêpes (bravo!). J'ai préparé ma pâte la veille afin qu'elle repose au réfrigérateur jusqu'à utilisation. Pour faire la pâte à crêpe, il y a ma recette à la farine de chataigne ou bien la recette basique, celle qui m'a été transmise quand j'étais enfant, qui est aussi facile à retenir que celle du quatre quart...

500g de farine, 50g de sucre, 5 oeufs, 5 CS d'huile (ou 50g de beurre fondu) et 1 litre de lait, 1 pincée de sel. On mélange d'abord les ingrédients secs (farine, sucre, sel), puis on creuse un puit, on y met les oeufs, on mélange bien, on rajoute l'huile ou le beurre (à ce stade on peut ajouter un arome (grand marnier, rhum, vanille), j'ai mis de l'extrait d'amande) on mélange encore, et puis on verse petit à petit le lait, jusqu'à obtenir une pate fluide, que l'on laisse reposer au moins 2h (toute une nuit pour moi).

 

gateau-crepes2.jpg 

 

Un fois la pâte remise de sa fatigue.... je l'ai séparée en 4 part égales, et j'ai mis du colorant vert dans chacun des pots afin  de créer (et c'est le concept...) un camaieu de vert.

 

gateau-crepes3.jpg


Il ne reste plus qu'à faire cuire les crêpes...

L'important est de maitriser la chaleur de la poêle. Pas assez chaude, la crêpe ne cuit pas, et devient trop élastique, trop chaude, elle bouillone, brule, et devient cassante après cuisson. On verse donc une louche de päte (j'ai une louche spéciale crèpe qui distribue la quantité exacte de pâte que j'avais acheté chez tupperware il ya une éternité, et qui n'existe plus aujourd'hui), on réparti la pâte sur toute la poêle et on laisse cuire. 

Et la mon fiston alléché par l'odeur de crêpes, arrive en courant dans la cuisine, et me pose cette question (que tous les parents ont déjà entendu un jour...).

-"Maman, c'est de la peau de basilic que tu fais cuire?..."

 

gateau-crepes4.jpg

 

Avec ma pate j'ai fait 28 crêpes, 7 crêpes de chaque couleur, que j'ai laissé tranquilement refroidir dans un coin.

 

gateau-crepes5.jpg

 

Il ne reste plus qu'à garnir le gâteau, c'est à dire, étaler, une couche plus ou moins épaisse de garniture sur chacune des crêpes, et la tout est permis, de la confiture, de la nutela, de la compote..., bref chacun fait à son gout.

Dans la recette originale, il s'agit de crème patissière. Comme je voulais garder visible le beau vert de mes crèpes, il me fallait une garniture claire. J'ai donc opté pour cet ingrédient, que j'ai également parfumé à l'amande.

J'ai fait ma crème patissière, en portant à ébulition 60cl de lait (dans lequel j'avais mis une gousse de vanille grattée). Pendant qu'elle infusait, j'ai fait blanchir 6 oeufs et  90g de sucre en poudre. J'ai ajouté 4 cs de farine, puis le lait filtré et tiedi en filet et enfin l'arôme d'amande. Ensuite retour de l'appareil dans la casserole pour un épaississement à feu doux, sans cesser de remuer. Une fois la crème épaissie, je l'ai mise à refroidir sur le bord de la fenêtre.

 

gateau-crepes6.jpg

 

Enfin, il ne reste plus qu'à "monter" le gâteau. Pour celà on prend une crêpe, on étale une couche de crême, on pose une crêpe par dessus, et on recommence...

 

 gateau-crepes7.jpg

 

Jusqu'à épuisement des ingrédients, et on met au frais en attendant d'être mangé...

 

gateau-crepes8.jpg

 

Je trouve ça déjà joli, mais, tout se révèle au moment du découpage du gâteau, le résultat est comme je l'avais imaginé, un gâteau en dégradé de vert, du plus clair au plus foncé...

 

gateau-crepes9.jpg

 

Tout le monde s'est régalé (mais en choisissant le goût d'amande, je m'étais assuré que mes deux fripouilles, aimeraient ce gâteau!).

Par contre , il ne faut pas découper de trop grosses parts. En effet ce gâteau est asser dense, et rasasie vite. Il n'a donc pas été mangé en entier du premier coup!

Et toi, mon ami, ça te fait envie?

Publié dans Toute ma tambouille

Commenter cet article

M les crêpes 22/02/2013 12:23

j'étais perplexe au début mais effectivement le résultat est plutôt réussi ! c'est une bonne idée

LaMaman 10/02/2013 11:08

Je suis en retard sur ce coup-là mais ne regrette pas ma visite!!!
Un gâteau de crêpes, fallait y penser...
Et le dégradé de verts est du plus bel effet.
Il en reste???

Bon dimanche à toute la famille.
Valérie

PS: la grosse boîte avec les fiches cuisine, que de souvenirs...

camilleb 09/02/2013 16:50

j'adore c'est excellent, ça doit faire bizarre de manger un gâteau vert! j'aime tellement les crêpes que le vert sera secondaire!

marmome 07/02/2013 21:10

euh...le vert ne m'attire pas beaucoup! heureusement que j'ai lu l'article et la composition pour m'ouvrir l'appétit...car l'image en elle même me repousse 1 peu! le principal...c'est que tes
fripouilles ont aimé!

Nadine 06/02/2013 17:49

Ben ... c'est beau, mais cette couleur ne me donne pas très envie à la base !
Voilà qui me rappelle le jour où, en panne de rhum, j'avais mis du curaçao dans la pâte à crêpes : mes crêpes étaient devenues vert pâle (bleu + jaunes d'oeufs = vert), très bonnes, mais pas
engageantes physiquement ...

apres21h 06/02/2013 20:24



en fait c'est ce que je trouvais de plus naturel... j'aurais pu choisir du orange et parfumer mes crêpes à la fleur d'oranger, mais les enfants n'aiment pas ce parfum...


J'avais mangé une fois des crêpes bleues, et la couleur avait gaché le goût! mais là avec le goût amande ça a été...