Tableau de comportement.

Publié le par apres21h

A mon époque (bin oui d'accord c'était pas il y a 50 ans, mais ça fait quand même plus d'une vingtaine d'années), lorsque l'on se comportait bien en classe ou que l'on avait particulièrement bien réussi un devoir on avait un bon point. Au bout de 10 bons points on avait une image. Lorsque l'on avait 10 images, la maitresse nous donnait solennellement un livre. Cette méthode marchait bien, c'était très motivant !

Quand mon fiston est rentré au CP, je me suis dit que lui aussi, allait découvrir cette histoire des bons points... Quelle ne fut pas ma déception de voir que ça n'existait plus. Pire le systeme était à l'envers.

Dans la classe de CP de mon fils, les enfants partaient avec un quotat de points (il y en avait 20) au moindre faux pas, hop, un point en moins. A la fin de la semaine, s'il en restait au moins 17 il avait une image. Sinon... rien. A quoi cela sert t'il d'en mettre 20 s'il en faut 17 pour être récompensé (3 suffiraient, il reste des points ou pas!). Et bien non, il en faut 20 parce que l'enfant récalcitrant, comme ça à la fin de la semaine on peut lui dire: "Oh comme tu as été méchant-méchant, regarde, tu as perdu au moins 10 points! Quel vilain-vilain élève tu es!" Excellent pour l'estime de soi!

Et me direz-vous, que se passe t'il quand on a 10 images (ou plus ou moins?)... Il ne se passe rien! Rien n'est prévu!

Il n'était pas difficile pour nous d'imaginer le comportement de la fripouille en classe, il avait le même à la maison (très bavard, ne tenant pas en place, posant mille questions, bouillonant d'idées, commençant mille choses sans jamais les finir), et nous savions qu'il était difficile de le contenir. Dévalorisé à l'école, pas assez valorisé à la maison j'ai donc vu mon fiston triste d'aller à l'école, alors que par ailleurs il avait de bon résultat. (En CP c'était un bon élève, qui comprenait vite et bien, mais qui était très bavard en classe).

Alors, puisque je ne pouvais rien faire pour l'école, j'ai décidé de mettre en place un tableau de comportement à économie de jetons à la maison. Et ceci pour obtenir deux résultats, en premier, une bonne coopération de mon fiston dans les taches quotidiennes, et deuxièmement, une meilleure estime de lui même.

 

bon-point.png

 

 

Tout d'abord qu'est ce que l'économie de jetons?

Le principe de l'économie de jeton est une methode de renforcement positif, il s'inscrit dans l'analyse appliquée du comportement (Applied Behavior Analysis en Anglais). Le principe est de renforcer un comportement attendu, par une récompense immédiate. L'enfant, comprend donc qu'a chaque fois qu'il effectuera l'action que l'on attend de lui, il sera récompensé par un bon point. Ces jetons (ou bons points, ou "renforçateurs") peuvent être dépensés immédiatement, ou capitalisés.


Quel "jeton" choisir?

Il s'agit la d'un choix personnel, adapté à chacun des enfants, ce peut être de petites images de son héros préféré (Batman, Spiderman, Dora, Babar...), ou des images de choses qu'il aime (dinausaures, chats, voitures, motos...), mais aussi de vrais jetons (pièces de jeux de dame, petits cailloux, boutons, billes...), ou encore de bons points identifiés comme tels (comme l'image du dessus). Tout dépend des aspirations de votre enfant. Pour nous, le choix c'est arrêté sur cette étoile.

 

 

TAEJ.jpg


A quoi sa sert de faire un tableau de comportement?

Le tableau de comportement, permet à l'enfant de visualiser clairement ce que l'on attend de lui, et de visualiser sans équivoque sa réussite par rapport à nos attentes.

 

Comment définir les objectifs?

Lorque l'on souhaite que son enfant adopte le comportement que l'on attend de lui il faut d'abord bien cibler ce que l'on attend exactement. Le comportement que l'on souhaite voir, doit être observable et mesurable. Il doit être précis dans le temps et le lieu. Par exemple "être sage", n'est pas mesurable, ça ne veux rien dire, en revanche "rester assis à table pendant la durée du repas" est observable et mesurable. Pour simplifier nous avons utilisé des pictogrammes.

 


picto.jpg

 

Comment marche le tableau?

Chaque jour l'enfant a une série d'objectifs à atteindre. Il est nécéssaire de commencer avec peu d'objectifs, pas plus de trois, très ciblés. Pour nous cela a été: "Marcher avec ses chaussons dans la maison", "Aller se brosser les dents après le diner", et "tirer la chasse d'eau après avoir été aux toilettes". Au fur et a mesure du temps on peut rajouter des objectifs.

Les objectifs, sont donc inscrits sur un tableau, et mesurés, chaque jour. En cas de réussite, l'enfant obtient son renforçateur (son bon point), et une phrase lui rapellant combien vous avez apprécié ses efforts. Et en cas d'echec, le fait de ne pas obtenir de renforçateur est une punition en soit, inutile d'en rajouter. Parrallèlement, la réussite est matérialisée sur le tableau (gommette, étoile, croix...). on peut rajouter une félicitation supplémentaire quand la journée a été bonne, sous forme, d'une petite image qui dit "bravo!"

 

tableau-rec001.jpg


 

Que fait ensuite l'enfant avec ses bons point?

Et bien il les échange contre des récompenses... alors là ami lecteur, il faut que tu envisages la récompense comme n'étant pas systématiquement un bien de consommation... il y a mille et une manière de récompenser son enfant sans dépenser ses sous, lui lire une histoire, jouer à un jeu de société avec lui, aller se promener, cuisiner ensemble...

 

Comment choisir les récompenses?:

Il faut bien connaitre son enfant, et ses goûts, et savoir ce qu'il aime faire. Les récompenses seront décidées à l'avance, et le nombre de bons points nécéssaires également. Ces récompenses devront être limitées dans l'espace et le temps (pour éviter les désaccords...) Elles seront affichées clairement: "un bonbon = 2 bons points", "un jeux vidéo avec papa pendant 30 minutes = 10 bon points", une après-midi au zoo = 40 bons points"... Attention, l'enfant a le droit de dépenser ses bons points (ou jetons) à sa guise, il les a gagnés honnêtement... 

 

bricolage.jpg

 

 

Ici ce système a fait des merveilles, mais il a trouvé ses limites, mon fiston a fini par se lasser (donc on se rassure ça n'est pas addictif!), et nous avons arrêté au bout de 8 mois environ. Ce qui est positif c'est que ce système a tenu ses promesses: de bonnes habitudes prises (en tout cas quelques-unes), et un petit garçon, ayant une bien meilleure opinion de lui même... 

Certaines personnes son choquées par ce système, mais et de celà je suis sûre, la carotte est plus efficace que le bâton! pourquoi la plupart des personnes trouvent injuste le fait d'être flashées, une fois?... parcequ'elles se disent que les 364 autres jours de l'années où elles ont bien roulé, et où elles ont respecté les limitations, on ne leur a rien donné. Et pour un écart... pof. Alors que si les 364 autres jours étaient récompensés... ça passerait mieux!

Alors et toi ami lecteur ça te branche l'économie de jeton?

Publié dans Apprendre en s'amusant

Commenter cet article

imp 23/10/2013 20:58

Merci pour cet article qui m'aide bien alors que je cherche justement une idée de tableau de récompense pour mon fils.
Amicalement d'une maman à une autre/
imp

Aurore 16/01/2013 14:04

Bonjour,

merci pour votre bolg. Je suis très interessée par le tableau des bons points et aussi par le jeu avec les mots de la dictée. Je trouve enfin des outils pour aider mon enfant dans sa scolarité sans
que celà soit une corvée pour lui ou moi.
Bravo et continuez à nous transmettre vos bonnes idées. Ca nous aide aussi
Aurore : une maman parfois dans l'impasse.

Petitemaman94 02/11/2011 23:21


Coucou ma gentille amie de blog :D Je suis la maman de Thomas :D

Maya a mis le lien de cet article de ton blog et je le trouve super ce fameux tableau de récompenses! Bon comme tu l'as vu sur mon blog je commence à faire mes bidouilles pour aider mon Thomas
alors je vais mettre cette page en favoris et demain, je vais tenter de construire ce fameux tableau en suivant tes conseils! Je mettrais mon chef d'oeuvre en ligne ensuite, tu me diras si j'ai
bien écouté mon maitre:D

Mille bisous gentille maman,

Plein de courage et de bonnes choses à venir aussi,

Bisous bisous

Elodie, la maman de Thomas


brindherbe 09/07/2011 08:43


et bien si ça existe encore !!!! nans qui était au CE1 (passe en CE2) a été récompensé ainsi tout au long de l'année. Une poésie joliment dite, hop !!! une image, une dictée sans faute, hop !!! une
image, un cahier bien tenu, hop !!! une image !!!! au bout de dix petites images, en échange, une grande image, on a gardé toutes les grandes images dans un cahier, elles auraient peu être
échangées en fin d'année contre un livre, mais des livres, nous en avons plein, alors que des images...... des images, nous n'en avions pas.......


apres21h 24/07/2011 22:26



Chouette!


Contente de voir que cette tradition existe encore... Quand nous nous avons demandé à la maitresse pourquoi il n'y avait pas de systeme de bon point, elle a répondu que c'est parce que sinon des
élève n'en auraient  jamais...


peut-être qu'une autre année mon fiston aura lachance de connaitre ça! 



Armand 02/07/2011 06:51


Chère "Après 21H",
Mon épouse fut institutrice il y a près d'un demi siècle.
Nous parlons Néerlandais à la maison...
Ma femme avait un cachet "Proficial" (félicitations) qu'elle apposait sur les meilleures copies après des interrogations écrites...
Ainsi, tu vois que "Nihil novi sub sole" (rien de nouveau sous le soleil, comme disait l'Ecclésiaste)!
Ce cachet (et la gomme assortie) sont d'époque. Ma femme les avaient payées de ses deniers, l'école ayant épuisé ses subsides par l'achat d'un crucifix qui ornait le tableau noir.
J'ai mis le lien vers la photo en "votre site".
Amitiés