Oeuf qui se prend pour une sucette...

Publié le par apres21h

D'accord, Pâques est venu... Pâques est reparti... (au passage il m'a laissé des kilos de chocolat, et des kilos en trop!), mais cet article qui parle d'oeuf (voilà pourquoi il est classé dans Pâques...) parle aussi de sucettes... et même de gâteau... tu ne comprends pas... Ce n'est pas grave je vais t'expliquer!

 

Te rappelles-tu mes oeufs de paques Arc-en-ciel ? Et bien j'ai trouvé la méthode tellement sympa que j'ai décidé de recommencer, mais pour te proposer une autre recette. Sort tes colorants et ta bonne humeur, on y va!

 

sucettes-paques-1.jpg

 

Comme tu l'auras compris, je vais utiliser la même méthode que pour mes oeufs de Pâques arc-en-ciel. J'ai donc mis de côté 9 coquilles d'oeufs, que j'ai préservées au maximum, lorsque je les ai cassées. Malgré tout il me fallait des coquilles avec un trou d'une certaine taille.

Forte de mon expérience, j'ai fais un gateau au yahourt (aller vous avez tous une recette qui traine... bon d'accord, je suis bonne je vous donne la mienne):

1 yaourt nature, 1/2 pot de yahourt d'huile, 2 pots de yahourt de sucre, 3 pots de yahourt de farine, un sachet de levure alsacienne, 3 oeufs. On melange tout et hop, la pâte est prête.

Je l'ai divisée en deux. D'un coté, j'ai ajouté quelques gouttes d'arôme d'amande amère, et du colorant vert. De l'autre quelques gouttes d'arôme framboise, et du colorant... attention c'est très technique... rouge... bravo!

 

sucettes-paques-2.jpg

 

Mon expérience en moule oeufs, m'a appris qu'il vallait mieux ajouter une couche de gras (pour que l'écalage final se passe dans de bonnes conditions), et j'ai donc enduit l'intérieur de mes oeufs d'huile. Puis je les ai remplis pour moitiée seulement, (afin d'éviter les débordements intempestifs) de chacune des pâtes.

 

sucettes-paques-3.jpg

 

Pour la cuisson j'ai cette fois mis au four à 200°C pendant 25 minutes (soit 10 de plus que pour mes oeufs arc-en-ciel) parce que je voulais, qu'ils soient vraiment bien cuits. Je vous passe l'étape écalage, qui s'est cette fois extrèmement bien passée, grace à l'huile dont j'avais enduis l'intérieur des oeufs.

 

sucettes-paques-4.jpg

 

Et c'est maintenant que ma recette diffère... j'ai décidé de recouvrir mes oeufs de glaçage royal.

Celà permet d'avoir un aspect brillant et solide (c'était important car je devais transporter mes sucettes). Pour faire ma glace royale j'ai mélangé 1 blanc d'oeuf avec 250g de sucre glace tamisé. Le secret pour obtenir un beau glaçage est de mélanger à vitesse rapide dès le début pour limiter la tendance qu'ont les blancs d'oeufs en neige battus de monter...puis j'ai coloré la préparation obtenue... je vous laisse deviner les 2 couleurs que j'ai choisies...

 

sucettes-paques-5

 

Les sucettes ont un baton, c'est bien connu... alors afin de les enduire et pour la présentation finale, j'ai planté mes oeufs sur des piques (il s'agit en fait d'ustensiles qui permettent d'attraper les pommes de terre lorsqu'on mange une raclette), et je les ai enduits de glace royale. Et voilà le résultat.

 

sucettes-paques-6.jpg

 

Bon là elles étaient en cours de séchage, mais elles n'ont pas beaucoup changées. Je les ai servies au dessert, et elles ont toutes été dévorées...

 

Alors ami lecteur t'en pense quoi?

Publié dans C'est Pâques!

Commenter cet article

Armand 18/05/2011 07:50


Chère "Après 21 heures",
J'ai vu chez Proald que tu lisais tous les commentaires, même les miens! (Merci)
Pour les œufs de Pâques, sais-tu qu'en Pologne, les enfants font généralement leurs œufs eux-mêmes. La pauvreté développe l'imagination.
Les gosses peignent l'extérieur des œufs (cuits "dur" pour éviter la casse). Avec une peinture à l'eau, ils peuvent «Vingt fois sur le métier remettre leur ouvrage.», comme disait Boileau.
Amitiés
P.S. Au sujet d'un autre de tes articles, n'oublie pas que les Mamans s'inquiètent très vite...