Voir Bergues et... mour... heu... revenir... vous raconter!

Publié le par apres21h

Ami lecteur, tu fais sûrement partie des 20.479.826 personnes qui on vu le film "Bienvenu chez les ch'tis" au cinéma, que se soit en France, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg ou au Canada. (Quoi, biensûr que mon blog est déjà une référence dans ces pays là!). A moins que tu ne sois de ceux qui l'on téléchargé sur internet (c'est mal!), ou des honnêtes gens qui l'on acheté sous sa forme DVD... bref ami lecteur tu connais sûrement ce film...

Si ce n'étais pas le cas, et que par un hasard indépendant de ta volonté, tu avais passé les jours qui séparent le 20 février 2008 et le 5 août 2008, enfermé dans une cave, une grotte, une capsule spatiale ou un pays qui ne connait pas le cinéma français... un petit pitch pour que tu saches de quoi on parle!

T'inquiètes je vais faire court!.

Il s'agit de l'histoire de Philippe Abrams, qui est directeur d'une agence postale à Salon de Provence. Sa femme (dépressive), le supplie d'obtenir une mutation pour une ville au bord de la mer (mediterrannée cela va sans dire!). Afin de la satisfaire (sa femme), et pour obtenir la mutation tant convoitée, il se fait passer pour un handicapé. Malheureusement, son subterfuge tombe à l'eau, et il se retrouve sanctionné, par une mutation dans la région Nord pas de Calais... à Bergues. Le problème, c'est que le Nord, Philippe Abrams, ne le voit que par des clichés... 

 

Je n'en dirais évidemment pas plus, pour les personnes (il y en a sûrement!) qui n'auraient pas vu le film, et je vais t'emmener ami lecteur dans ma visite de Bergues (enfin plutôt celle de monsieur Apres21h, qui y était il y a quelques temps!). Tu sais le nord méfie toi c'est pas ce que tu crois!

 

Bergues.jpg

 

Alors pour te situer Bergues, c'est une petite ville de 3.888 hab (recenssement de 2008), qui est à environs 10km au sud de Dunkerque. Bien que cette dernière soit une ville industrielle (Je parle de Dunkerque là, hein.. pas de Bergues!), elle a aussi de très belles plages, (et oui point de mer à Bergues!) nottament dans le quatier de Malo-les-bains.

 

Bergues-2.jpg

 

Voilà, première révélations, pour ceux qui en douteraient les plages du nord sont magnifiques... Parlons maintenant de Bergues en elle même. Comme ce n'est pas seulement, la ville qui a acceuilli le trournage du film (je vous jure il y a des vrais gens qui y vivent!) un petit lien vers le site de la ville , pour vous permettre d'apprécier son dynamisme.

Bergues est un petit bourg un peu à l'écart de la route principale, ce n'est pas une ville de "départementale", elle se caractérise par des fortifications nottament à ses entrées (pas toutes hein!). Mais c'est le cas la porte de Bierne, par laquelle Monsieur est entré. La ville est également traversée par le canal de Colme (oui c'est dedans que les héros du film... se soulagent ) qui coule à la fois sur les terres Françaises et Belges.

 

Bergues-3.jpg

 

Durant son séjour, monsieur a photographié un géant assit à coté de l'hôtel de ville. Dans le folklore français du nord de la france, ainsi que dans celui de la Belgique le Géant tient une place importante, il représente un symbole majeur de l'identité collective. Il a une existance propre, un jour de sortie dédiée, et n'est pas seulement une marionette dirigée par un ou plusieurs porteurs qui prend l'air lors de fêtes ou de Kermesse, il est a lui seul le patrimoine vivant de traditions encestrales...

 

Bergues-4.jpg

 

Lors d'un appel de monsieur apres21h, je me souviens avoir entendu une mélodie en bruit de fond. Et après lui avoir demandé d'ou venait ce carillon, il m'a répondu "ben c'est l'béffroi" [NPTL* ON] oui le langage ch'ti sa déteint parfois... [NPTL OFF].

Les 56 beffrois de belgique et de France sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Celui de Bergues ne fait pas exception. Loin d'être des batisses religieuses, les beffrois représentent avant tout la conquête des libertés civiques. Ils sont en effet un symbole de liberté qui s'errige contre les donjons (symbole des seigneurs) et les clochers (symbole des églises).

Le beffroi rempli nottament le rôle de tour de guêt destinée à donner l'alerte. Mais aussi de salle de cloche pour marquer le temps. Celui de bergues emet une petite mélodie différente tous les quart d'heure... c'est ce que j'ai entendu lors de son appel.

 

Bergues-5.jpg

 

Voilà, ami lecteur la ballade est terminée, (quoi déjà... il est tard là, il faut que j'ailles au lit!) il est temps, de rentrer. J'espère que ce moment passé à Bergues t'a donné envie, tout comme le héro du film de regarder le Nord d'un autre oeil...

 

Bergues-6.jpg

 

Moi j'ai été agréablement surprise, de toute la richesse de ce coin (grace aux photos ramenées par monsieur), elles m'ont tout simplement données envie d'y aller... et toi?

*NPTL: Note Pour Toi Lecteur

Publié dans Et si on sortait

Commenter cet article